Porcins

Les flux rss du siteImprimer la page

Des produits de qualité

La Production Corrézienne représente moins de 1% de la production nationale, soit 150 producteurs sur notre territoire. Au début du XXème siècle, la région Limousin était l’une des premières en production de porcs. La plupart des exploitations détenaient quelques animaux pour l’alimentation de la famille, et des porcs étaient vendus dans toute la France, constituant des recettes importantes pour les fermes limousines.


Pour faire face à la concurrence, la Corrèze produit du porc en favorisant les élevages traditionnels de dimension familiale s’inscrivant le plus souvent dans des démarches qualité.
Près de 90% des éleveurs produisent sous signe officiel de qualité avec :
- L’Indication Géographique Protégée (IGP) jambon de Bayonne,
- Les labels Rouges : Le porc Label Rouge du Limousin, Le porc au grain du Sud Ouest, Le porc fermier plein-air,
- La Certification de conformité des Produits (CCP) Porc Montagne,
- Les marques qualité,
- Le porc Biologique.

La majorité des producteurs travaille avec les deux groupements de producteurs reconnus en Corrèze : Cirhyo et Païso (groupe Capel).

L’intégration et la vente directe sont aussi des débouchés de valorisation du produit fini.

 

Le porc cul noir

Après avoir échappé de peu à l’extinction en raison de sa croissance lente et de sa capacité à déposer beaucoup de gras, le porc cul noir parvient aujourd’hui à faire de ses défauts d’hier des atouts de qualité : il est apprécié pour sa chair ferme et persillée, et pour son gras abondant et fondant idéal pour l’utilisation en cuisine ou pour les charcuteries.

Aujourd'hui, la race Cul Noir Limousin fait partie des 6 races locales en conservation qui bénéficient d'un programme de sauvegarde. Dans ce cadre, le livre généalogique des races locales (LIGERAL) auquel elle est inscrite, en collaboration avec l'Institut Technique du Porc, gère les plans d'accouplements au sein de la race afin d'éviter la consanguinité et la perte de variabilité génétique qui serait fatale à la race.
En 2003, il y a 43 verrats et 139 truies cul noir limousin répartis chez 38 éleveurs, avec une large majorité de ceux-ci en Limousin où sont élevés 33 verrats et 118 truies.

Contact

Julie ESTRADE
Conseillère porcs
05 55 21 54 47
julie.estrade@correze.chambagri.fr