Ovins / caprins

Les flux rss du siteImprimer la page
Crédit photo APCA

Caprins

La filière caprine est composée de :
- 8 troupeaux livrant du lait, situés dans les zones limitrophes des circuits de collecte existants dans les régions voisines, ce qui représente environ 1 millions de litres de lait.
- Près de 20 producteurs de fromages de chèvres fermiers avec un litrage transformé estimé à 800 000 litres.
Ce qui représente environ 3500 chèvres (hormis un bon nombre d’animaux dispersés dans d’autres élevages bovins ou ovins).
Les éleveurs caprins du département se retrouvent au sein du syndicat des éleveurs de chèvres de la Corrèze et peuvent adhérer au syndicat de contrôle laitier.

Les producteurs fermiers ont su se faire connaître à travers "La Feuille du Limousin", et ont acquis une notoriété depuis plus de 15 ans d’expérience. Emblématique de la région de part sa forme et son nom, c’est le fromage de chèvre fermier du Limousin. Sa forme originale – unique – valorisée par son étiquette, lui a permis de devenir marque et modèle déposés à l’INPI.

Ovins

L’élevage ovin corrézien compte 38 689 Brebis mères dans 277 élevages possédant plus de 50 brebis (source AO 2011). Avec le recensement annuel, c’est 48 993 brebis chez 1 473 détenteurs. Le Limousin est la 4ème région française ovine et le bassin Centre Ouest est la 1ère région française pour le nombre de brebis allaitantes.
La production ovine se concentre essentiellement dans les régions du Haut-Limousin et du Plateau de Millevaches. Cette zone géographique constitue le berceau de la race ovine Limousine.


Outre la production de reproducteurs, la race Limousine, réputée pour la finesse de sa chair, produit des agneaux de boucherie en race pure et en croisement :
- l'agneau fermier du pays d’Oc, label rouge
- l'agneau du plateau de Millevaches, marque collective de production
- le "Baronet, agneau du Limousin", IPG

Pour la commercialisation des agneaux, les éleveurs se sont organisés au sein des groupements de producteurs (Lim’Ovin, OBL, Capel, La Coopérative des éleveurs du pays vert…) ou s’adressent à des négociants privés.
Dans le domaine de la génétique, le contrôle de croissances des ovins intéresse 23 éleveurs pour 6500 brebis contrôlées. C’est le Syndicat Bovin Croissance qui assure ces contrôles.

La production de fromage de brebis est exclusivement fermière et concerne 3 producteurs qui se sont associés pour mettre au point un fromage typique de la région au lait cru de brebis. Ils l’ont dénommé "La fôte des bergères".

 

Le CIIRPO, progresser avec la recherche en production ovine

Le centre interrégional d’information et de recherche en production ovine, créé en 2003, permet de tester en conditions réelles différentes situations sanitaires ou alimentaires. En dix ans, pas moins de 70 essais techniques ont été conduits au centre interrégional d’information et de recherche en production ovine (Ciirpo) dont le siège social est en Haute-Vienne. Elle vise 4 priorités : la performance technique, les conditions de travail, l’installation et la formation.

 

Tech’Ovin, le salon professionnel du mouton

C’est le rendez-vous des acteurs du monde ovin qui leur permet de disposer d’un lieu unique de rencontres et d’échanges afin de faire le point sur l’évolution de la filière. L’évènement s’articule autour de 3 grands axes : des animations techniques, des conférences, des exposants. Les 6 et 7 septembre a lieu la 10ème édition de Tech-Ovin avec pour thème: des brebis pour notre avenir.
Retrouvez le programme de l’édition 2017 : http://www.techovin.fr/